• ble
  • roundballer
  • resultats
  • tracteur
  • champs
  • ble resultats
  • serre
  • essais 1
  • prunes
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
/ 09

Action 4 - Fin de vie des bioplastiques

Cette action sera coordonnée par l’APESA et intégrera les diverses compétences des partenaires du projet. Elle aura pour but d’étudier des filières de fin de vie des bioplastiques dédiés au secteur agricole dans un principe d’économie circulaire à savoir le compostage et la méthanisation.

A l’échelle agricole, en parallèle de la production de biogaz (i.e source de revenu complémentaire pour les agriculteurs), la méthanisation génère un résidu final «le digestat» pouvant être utilisé tout comme le compost en tant que fertilisants et/ou amendements agricoles. Les essais de compostage et de méthanisation des bioplastiques en co-digestion avec des matrices agricoles ou les résidus de l’activité 4.1 seront réalisés en accordance avec la Norme Européenne EN 13432 pour le compostage. Pour la méthanisation, il n’existe pas réellement de consensus aujourd’hui, et nous développerons un protocole d’évaluation de la biodégradabilité / désintégration inspiré de la norme EN 13432.

Afin de mieux comprendre les processus de dégradation et de désintégration des bioplastiques lors des bioprocédés, les changements des propriétés physico-chimiques seront regardés en début et en fin de bio-procédés (i.e compostage, méthanisation, retour au sol) ainsi que l’écologie microbienne présente. Dans un concept d’économie circulaire, le consortium étudiera les aspects agronomiques, mais aussi sanitaires des digestats et composts produits dans une optique de retour au sol.

Les travaux seront répartis en diverses activités :

  • Activité 4.1 : Pour la partie méthanisation : mise en place d’un protocole expérimental sur des bioplastiques à usage agricole issus du commerce, déjà industrialisés et certifiés compostables en compostage industriel (i.e Vegeplast, Novamont, Barbier, BASF, BioFed...). GAIKER/LEPAMAP/CATAR analyseront les propriétés physico-chimiques des résidus de bioplastiques avant et après le bioprocédé de méthanisation. LISBP sera responsable des analyses d’écologie microbienne en amont et en aval des procédés de méthanisation. L’UDL analysera les propriétés agronomiques des digestats produits.
  • Activité 4.2 : Les bioplastiques développés au sein du projet à base de PHAs et de fibres modifiées (Action 2 - Production de PHAs) seront par la suite testés. APESA sera responsable des essais de méthanisation et de compostage. Ces bioplastiques seront dégradés lors des étapes de compostage et de méthanisation en co-digestion avec d’autres matrices agricoles. LISBP sera responsable des analyses d’écologie microbienne en amont et en aval des procédés de méthanisation et de compostage.
  • Activité 4.3 : l’UDL en collaboration avec l’APESA analysera les propriétés agronomiques des digestats/compost produits en présence ou non de bioplastiques. Outre les aspects nutritifs (i.e N, P, K, Mg, Ca, N minéralisation) et amendants (i.e C minéralisation, ISMO...), les paramètres d’innocuité (i.e pathogènes, métaux lourds, contaminants organiques) ainsi que des tests de germination/croissance sur plante.
Partenaire(s) impliqué(s): APESA, UdL, Gaiker, LISB
Livrables: Rapport sur les essais de compostage et méthanisation seul et/ ou en co-digestion avec des biomasses agricoles (lisiers, fumiers...) à échelle laboratoire et pilote. Rapport sur les propriétés physico-chimiques des bioplastiques avant et après procédé de traitement. Rapport sur les aspects agronomiques du compost et du digestat dans une vision de retour au sol.

Actualités

Zoom sur Philippe Evon

Zoom sur Philippe Evon

Philippe Evon, ingénieur de recherche au CATAR CRITT Agroressources et au LCA (Laboratoire de Chimie Agro-Industrielle de l’ENSIACET), consacre ses recherches à l’élaboration de biopolymères depuis plus de 11 ans. Interview d’un acteur clé dans l’élaboration de biomatériaux pour le projet BIOPLAST.

Lire la suite

De la paille d’orge dans les bioplastiques

De la paille d’orge dans les bioplastiques

WP5 / LEPAMAP, CATAR CRITT Agroressources

L’ajout de fibres végétales permet d’améliorer les propriétés mécaniques des bioplastiques. Le projet BIOPLAST a identifié des gisements de déchets agricoles. La paille d’orge, peu chère, présente en quantité dans toute la zone POCTEFA et pauvre en lignine a été choisie par le consortium comme matériaux de recherche. Deux laboratoires ont expérimenté leur traitement avec des méthodes différentes.

Lire la suite

Des succès dans la valorisation de déchets agricoles

Des succès dans la valorisation de déchets agricoles

WP4 / CATAR-CRITT Agroressources

Développer une économie de valorisation des déchets agricoles en circuits courts, créer des opportunités économiques pour les agriculteurs et les plasturgistes, collaborer au solutionnement de la production de plastiques plus propres et renouvelables, moins polluants et biodégradables, ce sont les enjeux auxquels s’attache le projet BIOPLAST.

Lire la suite