Des succès dans la valorisation de déchets agricoles

WP4 / CATAR-CRITT Agroressources

Développer une économie de valorisation des déchets agricoles en circuits courts, créer des opportunités économiques pour les agriculteurs et les plasturgistes, collaborer au solutionnement de la production de plastiques plus propres et renouvelables, moins polluants et biodégradables, ce sont les enjeux auxquels s’attache le projet BIOPLAST.

Après une étape d’identification des gisements de déchets agricoles sur la zone POCTEFA, les chercheurs du projet ont sélectionné les capitules de tournesol pour expérimenter la production de PHAs par l’extraction de leurs lipides.

Champ de tournesols

Les capitules de tournesol

Dans les champs, après passage des moissonneuse-batteuses, une quantité significative de graines reste inexploitée. Avec une teneur résiduelle de 7 à 8% de lipides, ces graines représentent une potentielle opportunité pour l’extraction de matières valorisables en PHAs. Une expérimentation fructueuse a été menée en extrudeur bi-vis via un procédé d’extraction aqueuse par le CATAR-CRITT Agroressources. Il en résulte une émulsion exploitable après traitement à l’éthanol.

Cette étape d’expérimentation a permis de valider la productivité des processus. Broyées, pressées, les huiles des capitules peuvent être extraits en continus dans un mode préfigurant une industrialisation. Les premiers extraits seront traités par le LISBP pour créer des des mci-PHAs à l’échelle du laboratoire pour en valider la qualité.

Au-travers de ces travaux, les partenaires du projet préfigurent les pistes de développement technologiques pour favoriser la production de bioplastiques bio-sourcés en circuit court sur la zone POCTEFA.